Journée de la terre 🌍

En cette Journée de la terre, retour sur l’accord européen de réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990 sur Public Sénat.

Un objectif fort et contraignant. Mais le plus dur reste à faire : comment l’atteindre ? Quelles mesures mettre en oeuvre ? Si cet objectif venait à ne pas être atteint, cela ouvrirait un risque supplémentaire de décrédibiliser les politiques publiques en matière d’environnement.

Ces mesures risquent d’être difficile à négocier alors qu’il a fallu plusieurs semaines pour fixer un objectif chiffré.

Cela sera d’autant plus difficile que tous les États membres ne partent pas du même pied, et qu’il y aura donc des pays plus contributeurs que d’autres. Un sentiment d’iniquité entre citoyens européens peut donc poindre, tout comme un risque réel de distorsion de concurrence entre les acteurs économiques à l’échelle mondiale.

Car si les entreprises européennes fournissent des efforts, elles doivent avoir les mêmes armes que leurs concurrentes dans une économie qui se joue à l’échelle mondiale.