Patrimoine : Inauguration de l’église Saint-Louis à Port-Marly

Ce matin le patrimoine nous a réunis pour l’inauguration de l’église Saint-Louis à Port-Marly. Et en ces journées européennes du patrimoine, nous ne pouvons que nous féliciter de la réussite de ce chantier de rénovation.


Cette restauration nous la devons à l’initiative de Marcelle Gorguès, une maire engagée, qui a pris ses responsabilités pour faire vivre et revivre le patrimoine local.


C’est pourquoi, avec Alain Schmitz, nous étions heureux d’être aux côtés de Cédric Pemba-Marine pour lui remettre, au nom de Gerard Larcher, une médaille d’honneur pour son engagement sans faille depuis tant d’années.


L’honorariat, c’est la reconnaissance de la Nation à l’égard de ceux qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, au service de leurs concitoyens, dans un esprit de civisme et de bénévolat.


Merci chère Marcelle !


Retrouvez ma prise de parole ci-dessous:


Je suis ravie d’être ici, à Port-Marly, pour honorer une élue dont l’engagement n’est plus à démontrer. Un engagement sans faille au service des Marlyportains en particulier, et des Yvelinois en général.


L’honorariat, c’est la reconnaissance de la Nation à l’égard de ceux qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, au service de leurs concitoyens, dans un esprit de civisme et de bénévolat. Ces quelques mots résument à eux seuls le parcours de Marcelle Gorguès.


Ce matin, nous célébrons en effet une femme qui a consacré sa vie à l’intérêt général. D’abord comme professeure dans plusieurs collèges yvelinois et notamment à Marly-le-Roi. Depuis tes débuts, un engagement continu pour la jeunesse de notre département. Cet engagement se poursuit encore aujourd’hui au sein du Conseil départemental, où ton action est déterminante pour les crèches et les collèges des Yvelines, nos lieux de culture et de patrimoine et nos équipements sportifs.


Mais nous célébrons aujourd’hui le parcours d’une élue municipale dévouée à ses concitoyens et à sa ville. Conseillère municipale, puis maire-adjointe, avant de prendre les rênes de la ville de Port-Marly en 2003. 30 ans en tant qu’élue, dont 16 à la tête de cette magnifique ville, avec une confiance sans cesse renouveler des Marlyportains. Une ville que tu as su valoriser et transformer, accompagnée de tes équipes municipales successives.


À l’heure où la préservation de l’environnement est devenue prépondérante dans le débat public, je suis heureuse d’honorer une élue à la pointe sur les questions écologiques. Tu as su développer une écologie concrète, de terrain. Je pense ici à l’énergie que tu as déployée pour concrétiser la passerelle piétons-cyclistes pour rejoindre l’île de la Loge : 8 hectares d’espaces verts accessibles par une voie de circulation douce. Je pense aussi à ton travail autour de la Seine et de ses berges, afin de valoriser cet axe fluvial par tous les moyens, et notamment par le tourisme.


Le tourisme, c’est une autre des causes qui t’est chère. Nous sommes fiers et ravis de ton travail à la tête de l’office de tourisme de Saint-Germain Boucles de Seine. Le patrimoine de notre communauté d’agglomération n’a aucun secret pour toi, et tu as su mener une politique volontariste pour le mettre en valeur.


C’est d’ailleurs le patrimoine qui nous réunit aujourd’hui pour un autre évènement : l’inauguration de l’église Saint-Louis. Marcelle et les élus marlyportains se sont mobilisés, pleinement, pour cette rénovation de grande ampleur. L’église était dans un état préoccupant. Et en ces journées européennes du patrimoine, nous ne pouvons que nous féliciter de la réussite de ce chantier de rénovation. Là encore une initiative d’une maire engagée, qui a pris ses responsabilités pour faire vivre et revivre le patrimoine local.


Ces quelques points saillants de ton parcours ne peuvent résumer à eux seuls une vie d’engagement et un riche bilan. La culture et l’éducation sont les deux pierres angulaires de ton parcours. Je retiendrai longtemps les cérémonies de voeux du Port-Marly, teintées de nombreuses références littéraires et philosophiques. Et je finirai donc sur ces mots de Jean de la Bruyère : "Il n'y a guère au monde un plus bel excès que celui de la reconnaissance." Et nous sommes tous reconnaissants de ton engagement.

Contact

Palais du Luxembourg,

15 rue de Vaugirard

75006 Paris

  • Facebook
  • Twitter