PJL Climat : CMP Conclusive !




Le Figaro, 13 juillet 2021 : « La nuit a été longue, concède toutefois la sénatrice LR Marta de Cidrac, corapporteure du texte pour la Chambre haute. Ça a parfois été compliqué et tendu ». Après neuf heures de « négociations », l'élue des Yvelines se réjouit que « chacun ait fait un pas vers l'autre ». « Ce qui était important, c'est que les choses auxquelles nous tenions soient préservées », précise-t-elle. (…) « Je crois que le Sénat, sur le sujet environnemental, n'a pas tellement de leçons à recevoir de la majorité présidentielle. Nous avons montré que nous étions au rendez-vous », poursuit-elle.

Le Monde, 13 juillet 2021 : « On est loin d’être des climatosceptiques, une étiquette que la ministre de la transition écologique a voulue nous coller. Sur cette loi, il n’était pas souhaitable, pour notre pays, que le Parlement ne se mette pas d’accord », déclare Marta de Cidrac, sénatrice (LR) des Yvelines, et corapporteuse du projet de loi.

Les Échos, 13 juillet 2021 : « Nous revenons de loin et il nous a fallu passer par des compromis parfois difficiles pour y parvenir », raconte la sénatrice LR et corapporteure Marta de Cidrac. »

Actu Environnement : « Heureusement, de nombreux apports du Sénat sont préservés », se félicite Marta de Cidrac (LR), rapporteure au sein de cette même commission. Et de citer : le déploiement de l'affichage environnemental, la régulation de la publicité, la lutte contre l'écoblanchiment, le développement du vrac, la lutte contre la prolifération des déchets dans la vente à emporter, la réparation des véhicules des particuliers, les pouvoirs donnés aux élus en matière d'implantation des éoliennes.

Public Sénat est également revenu sur le contenu de l’accord trouvé entre sénateurs et députés dans un article.