Reconfinement : Déclaration du Premier Ministre en vertu de l’article 50-1 de notre Constitution.


Cet après-midi, le Premier Ministre Jean Castex a fait, devant le Sénat, une déclaration dédiée au reconfinement, en vertu de l’article 50-1 de notre Constitution.


Cette déclaration a été suivie d’un débat, puis d’un vote… purement consultatif. Un vote de confiance, un vote donc inutile.

La stratégie est déjà actée, décidée et annoncée par le Président de la République. Le Premier Ministre n’a pas précisé les mesures devant le Parlement, préférant attendre la conférence de presse de 18h30. Étonnant respect du Parlement ; notre vote ne servait donc à rien.


Le véritable vote, celui dont il faut souligner l’importance, a lieu ce soir sur le projet de loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Ce projet de loi met en place ou prolonge les outils concrets qui donnent aux autorités sanitaires les moyens de casser la reprise épidémique. En responsabilité, je voterai ce projet de loi, tout en étant vigilante sur la proportionnalité des mesures et le nécessaire contrôle du Parlement.